Besoin d'aide ? Vous pouvez bénéficier de diverses ressources !

Aujourd’hui, les personnes réfugiées ont le droit de travailler en Suisse. D’autant plus que la procédure a été facilitée.

L’Agenda Intégration Suisse (AIS) a été mis en place par la Confédération le 01.05.2019 pour les personnes ayant un permis B-réfugié reconnu, un permis F-réfugié admis à titre provisoire ou un permis F-personnes admises à titre provisoire. Toutes les personnes ayant reçu un permis après cette date bénéficient de l’AIS. Les personnes qui sont arrivées avant cette date sont prises en charge par l’Hospice général.

Si vous avez des questions ou des difficultés par rapport à votre recherche d’emploi, n’hésitez pas à vous renseigner sur le site de l’Agenda Intégration Suisse ou sur celui du bureau de l’intégration des étrangers du canton de Genève (BIE).

Refugees

Où pouvez-vous vous informer ?

Bureau de l’intégration des étrangers (BIE)

Permanence du BIE
Route de Chancy 88
1213 Onex
metin.turker@etat.ge.ch

Permanence d’information :

Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8:00 à 11:00 et mercredi de 9:00 à 11:00

Liens utiles

En Suisse, un grand nombre de réfugié-es ne trouvent pas de travail pendant longtemps, ont peu de contacts avec la population résidante et sont dépendants de l’aide sociale. C’est là qu’agit l’Agenda Intégration, qui permet aux adolescent-es et aux jeunes adultes d’apprendre plus rapidement une langue nationale et de se préparer à exercer une activité professionnelle. Ils peuvent ainsi mieux trouver leurs marques dans le marché du travail, subvenir à leurs propres besoins et s’intégrer à la société locale. La hausse des coûts de l’aide sociale s’en trouve freinée et la cohésion sociale renforcée.

Le SEM réglemente les conditions d’entrée, de séjour et de travail en Suisse, et décide qui peut y obtenir protection contre la persécution. De concert avec les cantons, il organise l’hébergement des requérants d’asile et le retour des personnes qui n’ont pas besoin d’être protégées. En outre, il coordonne le travail d’intégration et a compétence à l’échelon fédéral pour traiter les affaires de naturalisation. Enfin, le SEM s’investit en faveur d’une gestion efficace des mouvements migratoires sur le plan international.

Favoriser la cohésion sociale et l’intégration des personnes étrangères, sur la base des valeurs des constitutions genevoise et fédérale, tels sont les objectifs du bureau de l’intégration des étrangers (BIE). Il coordonne l’action publique dans ce domaine, développe et finance des actions et des projets d’intégration avec les partenaires associatifs et institutionnels, sensibilise, informe et oriente la population sur toutes les questions relatives aux migrations, veille à l’égalité des chances, combat les discriminations et encourage les efforts communs des associations, de l’Etat et des communes. L’ensemble de son action est défini dans le Programme d’intégration cantonal (PIC).

L’office cantonal de la population et des migrations a pour tâche principale la tenue à jour du registre des habitants ainsi que du registre des étranger-es qui exercent une activité lucrative sur le territoire du canton sans y résider. Il gère également les demandes de documents d’identité suisses et mène les procédures de naturalisation ordinaires. Il traite en outre les dossiers des personnes relevant de l’asile attribuées au canton de Genève et veille à la bonne exécution des décisions de renvoi prononcées par les autorités compétentes.

Pour toutes les questions concernant les places d’apprentissage, les professions et les formations.

Le Secrétariat d’État à la formation, à la recherche et à l’innovation SEFRI dans le Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche DEFR est le centre de compétences de la Confédération pour les questions de portée nationale ou internationale relevant de la politique de formation, de recherche et d’innovation.

Information au niveau fédéral concernant les reconnaissances de diplômes étrangers.

Tout savoir sur la formation professionnelle de Genève.

Avec Horizon académique, l’Université de Genève offre un programme d’intégration académique professionnelle et sociale. Il est destiné aux personnes relevant du domaine de l’asile et aux personnes titulaires de permis B regroupement familial. Il est également ouvert aux personnes de nationalité suisse de retour de l’étranger.

Information pour suivre des cours de français. La maîtrise d’une langue nationale joue un rôle essentiel dans le processus d’intégration. Si les connaissances linguistiques ne constituent pas une fin en soi, elles permettent néanmoins une meilleure intégration sociale et professionnelle puisqu’elles facilitent l’accès à toutes sortes d’informations, prestations et services, ainsi que l’exercice de certains droits et la compréhension du fonctionnement des institutions.

Nous nous engageons pour que la Suisse respecte le droit garanti par la Convention de Genève sur les réfugié-es de 1951, à savoir le droit à la protection contre les persécutions. Nous contribuons à ce que les personnes requérantes d’asile bénéficient d’une procédure équitable et à ce que les personnes réfugiées reconnues aient une véritable chance de participer à la vie économique, sociale et culturelle de notre pays. Nous nous engageons pour une Suisse ouverte et solidaire.

Liste avec différentes adresses pour consultation juridique en lien avec l’asile (CSP, Elisa, Scribes pour l’asile, Caritas et SSI).

Informations sur le droit du travail.